Depuis maintenant quelques mois Twitter donne la possibilité d’utiliser une cover et cela que l’on soit une personne physique ou une marque. Autant le background sur Twitter est utilisé par l’ensemble des marques médias autant la cover est encore sous utilisée voir délaissée comme une coquetterie sans objectif stratégique.  C’est une réelle erreur et à tous les niveaux, d’un point de vue communication mais aussi d’un point de vue visibilité.

La cover Twitter c’est quoi ?

La cover est la première chose que vous voyez lorsque vous arrivez sur un compte Twitter, que vous utilisiez un navigateur Web, la version mobile ou une application. En septembre 2012 Twitter change de nouveau de design et ouvre la possibilité d’insérer une image, photo en arrière-plan de la photo de profil d’une personne ou d’une marque. De même, contrairement au background la cover Twitter est visible depuis l’ensemble des supports numériques : Web, mobile et tablette. Contrairement aux tweets les informations présentes sur la cover sont toujours visibles il y a donc une réelle valeur ajoutée à utiliser la cover comme support de communication.

Différentes versions de l'aperçu de la cover Twitter

 Concrètement il y a peu de place sur la cover pour mettre en avant des contenus, entre la photo de profil et la biographie

Place du contenu sur la cover Twitter

Les différentes utilisations de la cover par des marques médias

Tour d’horizon

Le screencast ci-dessous balaie l’ensemble des comptes Twitter de la TNT. Si l’on regarde l’ensemble des comptes grandes chaines et de la TNT gratuite, 16 % n’utilisent pas la cover Twitter support de communication c’est le cas de M6, W9, D17, BFMTV.

Présenter un programme, une émission, une web série

Mettre en avant une émission via la cover reste l’utilisation la plus courante des marques chaines. Ce sont essentiellement les programmes forts ou les nouveaux programmes qui sont mis en avant. Plusieurs cas différents sont présentés ci-dessous. Pour TF1, « The Voice » on y retrouve le jour et l’heure : « tous les samedis à 20h50″. Pour France 2, « L’émission pour tous » indication de la périodicité de l’émission « En semaine 18h30″ mais également le compte Twitter dédié et le hashtag @EPTS et #EPTS. Pour France 5 c’est l’émission « Duels », soit une stratégie visant à appuyer le lancement d’une nouvelle émission.

utilisation-cover-Twitter

Annoncer les audiences d’un programme

Tweeter sur une ou des audiences est une pratique courante, mais l’information a tendance à disparaitre rapidement dans la timeline, surtout si vous avez de nombreux contenus à mettre en avant ce jour-là. Utiliser la cover pour afficher les audiences permet de mettre en avant une audience marquante pour une chaine.

screenshot 2014-02-01 à 21.47.29

 Mettre en avant un mensuel et un événement

Les informations visuelles de la cover d’ARTE sont riches en informations, on y retrouve à la fois la promotion du festival d’Angoulême, une partie que l’on connait peut-être moins d’ARTE : les bandes dessinées, le compte @PrCyclope (Magazine de bandes dessinées et fictions numériques).

screenshot 2014-02-01 à 21.18.28

Remercier les followers

NT1 adapte ici l’une des fonctions des best practices de la cover Facebook .

screenshot 2014-02-01 à 21.59.17

Mettre en avant les hashtags des marques fortes d’une chaine

En version Web la cover est recouverte par la biographie de la chaine. Par conséquent, certaines marques décident de placer directement les hashtags dans la biographie, d’autres sur le background mais ces pratiques ne sont pas optimisées si l’on considère l’ensemble des supports d’utilisation de Twitter. C’est là le rôle primordial que peut avoir la cover dans une mise en avant sur l’ensemble des supports de Twitter.

Les best practices

Très peu de chaines utilisent la cover pour afficher du contenu. Nous connaissons tous le rôle du hashtag sur Twitter et son utilisation pour la Social TV, il permet d’agréger des conversations autour d’une émission, d’un programme. Certaines chaines comme France 3 et France 5 optimisent leurs covers en y indiquant les hashtags des marques fortes sur la gauche et le temps fort du jour, de la semaine ou du mois sur la droite ou une photo illustrant l’émission à mettre en avant.

Best practices cover Twitter

Le cas particulier de M6 et W9

M6 et W9 ont-ils une réelle stratégie concernant l’utilisation de la cover, voire du background… une biographie minimaliste pour M6 (on notera quand même l’utilisation du hashtag…) et pour W9 l’URL de la chaine est l’unique information qui compose la biographie (on passe sur l’absence de certification de la chaine par Twitter). C’est 6ter qui devance les deux grandes soeurs du groupe avec une cover et une biographie a minima remplie.

Le cas particulier du compte Twitter de M6 et W9

La cover Twitter et le casse-tête du mobile

Quelques chiffres officiels pour expliquer l’importance du mobile dans l’utilisation de Twitter :

Un des grands classiques pour une marque chaine est de poser le hashtag sur le background. C’est par exemple le cas de TF1, cette pratique est devenue obsolète puisqu’ en version app Twitter le background ne se voit pas. Les hashtags pour être visibles doivent être posés sur la cover.Comme nous l’avons vu au début de l’article, la cover d’un compte Twitter est transverse et visible sur l’ensemble des supports numériques. Un téléspectateur s’abonne à un compte Twitter d’une marque chaine pour s’informer des différents programmes et nouveautés de la chaine. Mais le hashtag se situe au cœur des enrichissements des émissions, notamment le live-tweet. Or les différentes expériences d’enrichissement ont montré que le mobile et les applications représentent une part importante dans les usages. Ne pas rendre au hashtag toute sa visibilité sur ces supports est donc problématique.

Au-delà de la question du hashtag, l’utilisation du mobile soulève d’autres difficultés, notamment concernant la qualité de l’image choisie en cover.

Dimensions de la cover TwitterDe nombreuses infographies ont été publiées sur les dimensions de la cover mais aucune ne mentionne le problème de l’app Twitter sous iOS en version mobile. Depuis le passage a iOS 7 la cover des comptes est « cropée » de quelques pixels aussi bien en hauteur qu’en largeur ce qui donne une cover complètement différente entre la version desktop et la version app. En version Android  le problème ne se pose pas.[divider]

 Différence entre les versions desktop et mobile

 

Conclusion

Il est étonnant que la cover soit encore sous-utilisée par les marques chaines. Pourtant, elle reste à ce jour le seul support de communication graphique qui soit visible depuis l’ensemble des supports de Twitter. L’aspect graphique peut sembler anecdotique, il participe cependant en grande partie de l’image d’un groupe, d’une chaîne ou d’un programme : il joue en effet immédiatement sur l’imaginaire des internautes et des téléspectateurs. Mais l’aspect graphique n’est pas le seul élément à prendre en compte : la cover est un espace inespéré de mise en avant d’un contenu. Consciemment ou non, l’utilisateur prend en compte une information essentielle ou une mise en avant définies par la stratégie de communication. C’est justement en associant le graphisme et le contenu qu’une cover prend tout son sens, et apporte une véritable valeur ajoutée à la stratégie social media d’un programme. En ce sens, elle joue le rôle de la « Une » d’un journal print : attractive et synthétique, elle a pour objectif de plonger le lecteur au cœur de l’actualité, du flux, et de l’orientation de la chaine ou du programme.