Les réseaux sociaux professionnels (RSP) sont souvent traités sous un angle « ressource humaine ». Grande première, un groupe d’étudiants* de l’ENSSIB (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) a rédigé un dossier documentaire sous l’angle de la veille. C’est sous la forme d’un slideshare d’une trentaine de pages que ce groupe dégage les différentes typologies et pratiques de veille sous LinkedIn et Viadeo. J’ai demandé à Zoé Thivet de nous expliquer leurs démarches

« Veiller avec LinkedIn et Viadeo… Quel intérêt, quand on ne cherche pas d’emploi ?

Voilà ce que je pensais, digital native que je suis, et parfois aussi, comme tant d’autres de ma génération, digital naïve. Avant de travailler sur ce sujet avec mes camarades de l’Enssib, je n’avais de compte sur aucune de ces plateformes, tout simplement parce qu’en tant qu’étudiante, je pensais que je n’en avais pas besoin dans l’immédiat. Plus honteux encore : imaginant que LinkedIn et Viadeo étaient en quelque sorte des lieux de vente aux enchères, voire des supermarchés en solde de candidats à l’embauche, j’étais un peu inquiète à l’idée d’avoir un jour à y remplir un profil-CV.

Quatre mois ont passé, quatre mois d’exploration assidue de ces plateformes, quatre mois durant lesquels nous avons appris énormément, et pas seulement sur les RSP. Si je devais résumer très succinctement la force de LinkedIn et Viadeo par rapport aux autres sources d’informations, je dirais que ces plateformes offrent des contextes de prise de parole (et donc d’écoute, et donc de veille) extrêmement variés, du plus ouvert au plus confidentiel, du très général au très pointu, du plus impartial au plus subjectif (et ce dernier point n’est pas forcément un mal). Pour peu que l’on adopte quelques bonnes pratiques, il est bel et bien possible de veiller sur ces réseaux sociaux, et d’autant plus parce qu’ils sont professionnels !

C’est du moins ce que nous avons tenté de démontrer, au cours de ce dossier, Alice Pacheco, Bertrand Clerc, Fanny Michal, Dongwan Pei et moi (qui n’avons, soit dit en passant, aucune action LinkedIn). Nous espérons que ces quelques pages pourront vous offrir de nouvelles perspectives de veille et nous remercions chaleureusement Jérôme Deiss, que nous avons d’ailleurs connu sur ces réseaux, d’avoir porté de l’intérêt à notre travail. Nous remercions également notre professeure Marie-Françoise Defosse qui a concocté ce sujet et a répondu à nos interrogations.

A bientôt sur les RSP, n’hésitez pas à nous envoyer des retours ! »

Vous pouvez retrouver les posts de Zoé dans son groupe LinkedIn

*Zoé Thivet, Alice Pacheco, Bertrand Clerc, Fanny Michal, Dongwan Pei