Google Alertes

Quelles sont les meilleures alternatives à Google Alertes ?

on juin 18 | in Featured, Social Media ToolBox | by | with 12 Comments

Utilisé aussi bien par les particuliers que par les entreprises, Google Alertes est l’un des services de veille gratuit automatisé par mail qui domine les services Web depuis quelques années. Et pourtant, les rumeurs vont bon train quant à l’arrêt définitif du service de veille par e-mail. Aucune réelle évolution depuis des années, une interface vieillissante, Google Alertes semble plus à l’abandon qu’autre chose.

Après l’annonce de l’arrêt de Google Reader, le prochain nettoyage sera-t-il Google Alertes ? Il est vrai que le service a baissé en qualité et en fréquence d’alerte. De nombreux et sérieux concurrents pointent le bout de leur technologie.  Dans cet article j’aborderai les alternatives gratuites ou freemium (restriction sur la quantité des recherches, durée, fonctionnalité…) des meilleurs services web similaires à Google Alertes.

Google alertes c’était mieux avant !

Pour analyser correctement la chute des résultats des alertes, je me suis appuyé sur une veille thématique, l’e-réputation qui, en 2013, est l’une des tendances de recherche les plus importantes.

Google trends

Graphique des tendances de recherche sur les termes e-réputation et ereputation

Malgré cela, j’ai constaté dans ma boîte mail une chute conséquente des résultats d’alerte aussi bien en quantité qu’en qualité : si, en 2010 et 2011 je pouvais recevoir jusqu’à 20 résultats par alerte (web, blog, actualités, vidéos), je ne suis en 2013 averti que par 4 ou 5 résultats par alerte qui, de plus, ne proviennent que du web.

Chute des résultats de Google Alertes

 Mauvais présage ou problème technique ? Quoi qu’il en soit, je constate une chute du nombre d’alertes sur une thématique qui est pourtant d’actualité et globalement sur l’ensemble de ma veille effectuée par ce service.

Les alternatives à Google Alertes

Si Google Alertes disparaissait, il faudrait rapidement trouver une ou plusieurs solutions de remplacement. Voici les meilleures alternatives gratuites que l’on peut trouver sur le Web.

Talkwalker Alertes

Pour aborder cette partie je vais commencer par le service qui se rapproche le plus de Google Alertes, par son ergonomie et ses différentes fonctionnalités.

Talwalker

Talkwalker Alertes est l’un des derniers outils apparu. Sa ressemblance avec Google Alertes est frappante : l’interface de création d’une alerte est quasiment identique.  Avec Talwalker vous pouvez :

  • Rechercher dans l’actualité, les blogs les forums
  • Programmer trois fréquences d’alerte (immédiatement, une fois par jour ou une fois par semaine)
  • Etre averti sur les meilleurs résultats ou sur tous les résultats

Il est possible d’importer vos « Google Alertes », de créer des requêtes pertinentes via une large palette d’opérateurs booléens et de convertir vos alertes en flux RSS.

Exemple d'alerte Talwalker

Un exemple d’alerte que l’on reçoit par e-mail by Jérôme Deiss

Ce qu’il faut retenir : Talkwalker est facile à prendre en main et les résultats que vous recevrez par e-mail sont récents et d’actualité.

Deux questions à Fabien Fichet Social Media Consultant chez Talkwalker

Quels conseils donnerais-tu pour effectuer une veille sur sa personne ?

Pourquoi devrais-je surveiller ce qu’on dit de moi sur la toile ? C’est la première question à se poser avant d’entamer une veille car elle permet d’identifier des objectifs de veille. Il en découle alors des besoins (par exemple: quel type de média surveiller ? A quelle fréquence ? Dois-je me concentrer sur les résultats les plus influents ?, etc.) ET un contexte (par exemple: avant de postuler à un emploi, etc.).Ensuite, il est possible de choisir des outils d’alerting adaptés comme Talkwalker Alertes afin de construire une veille intelligente.

Twitter est une véritable agence de presse en ligne, est-il si compliqué de faire remonter les tweets dans les alertes ?

Talkwalker, notre solution de veille et d’e-réputation professionnelle couvre Twitter, ce qui n’est pas le cas d’alertes gratuites comme Talkwalker Alertes ou Google Alertes. Quelques explications :Twitter déverse un flux de données extrêmement important en continu sur la toile, même si une infime part des tweets est visible au public. Twitter a décidé de restreindre l’accès total à son API à un nombre limité de fournisseurs. C’est pourquoi, notre société a passé un accord avec le fournisseur de données GNIP, pour que nous puissions fournir à nos clients un accès à 100% des tweets  passés et en temps  réel.

GigaAlert un mode freemium intéressant mais peut mieux faire

Giga Alert  GigaAlert fait partie des services Web d’alertes automatiques sur un champ lexical précis. Dans sa version freemium vous pouvez effectuer 3 requêtes et choisir entre deux sources de veille :

  • Rechercher les sources Web
  • Rechercher les sources d’ Actualité

Vous obtenez rapidement les 50 meilleurs résultats par mail, vous pouvez choisir de grouper vos recherches dans un seul mail ou de les recevoir séparément. Les petits plus : la possibilité de personnaliser vos alertes, 3 modes vous sont alors proposés :

  • HTML,
  • RSS ,
  • TrackBack (système de liens semi-automatisé inter-blogs)

La recherche avancée permettra quant à elle une définition plus fine de votre périmètre de veille.

Giga alert : la recherche avancée

Topsy : créer une veille e-mail en un clic

Topsy

Topsy est au départ un moteur de recherche « social » axé sur 2 canaux :

  • Micro-blogging : Twitter
  • Google +

Topsy est capable de faire remonter les liens, photos, vidéos, et d’isoler les influenceurs sur votre requête. Attention les alertes e-mail ne peuvent se faire qu’à partir d’une recherche sur Twitter.

 

Topsy Alerte

Les alertes Topsy sont un excellent complément aux autres services de veille automatique par e-mail proposés dans cet article.

L’application simple et puissante : Mention

Mention

 Avec 100 000 utilisateurs dont 40 % aux US et 30 % en France, Mention vise à démocratiser le Média-Monitoring.

 Il est l’outil en ligne le plus évolué des diverses alternatives à Google Alertes, par le nombre de sources qu’il analyse notamment et par son large spectre de périmètre de veille (du micro-blogging aux blogs). Ce service Web multi-plateformes va vous permettre de :

  • Effectuer une veille sémantique en temps réel
  • Recevoir les alertes par mail
  • Partager l’alerte avec n’importe qui

Une nouvelle version de Mention devrait arriver dans les prochains jours. Parmi les diverses évolutions, on trouvera :

  • La notion de « Responsive Web Design » qui va permettre d’unifier l’expérience utilisateur,
  • Une gestion collaborative du community management : plan multi-utilisateurs avec partage d’alertes, assignation de tâches, flux d’activités unifié, console d’administration de l’équipe,
  • Pricing revisité pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de la technologie de Mention au meilleur prix.

Voici à quoi ressemblera la nouvelle interface de Mention

Mention version mobile

Mention en version mobile

Mention en version desktop

Mention en version desktop

A noter que Mention permet de créer des alertes sur un mot-clé donné (votre nom, votre marque, votre entreprise, vos concurrents…). Le plus de Mention : la technologie anti-bruit qui va vous permettre d’éliminer une source « le bruit numérique » qui n’est pas intéressante ou pertinente pour votre veille.

Deux questions à Edouard de La Jonquière Cofounder & CEO de Mention

Quels conseils donnerais-tu pour effectuer une veille sur sa personne ?

Effectuer une veille sur sa personne est fondamentalement similaire à ce qu’une entreprise pourrait faire pour surveiller son e-reputation. D’abord il faut définir un mot-clé, en l’occurrence : « prénom + nom ». Ensuite, il faut choisir les sources que l’on veut surveiller : les réseaux sociaux (Facebook, Twitter), les blogs, les forums, les sites de photos, vidéos, les actualités ou l’intégralité du web. Si l’on veut faire une veille internationale, on doit ensuite choisir les langues. Une fois que l’alerte est paramétrée, c’est là que le véritable travail commence. Dans l’univers de la veille média, il y a 2 challenges principaux : l’exhaustivité et le filtrage du bruit.

Chez Mention, nous monitorons l’ensemble des sources citées plus haut, et nous avons également une technologie anti-bruit qui permet d’éliminer les doublons et les spams. Par exemple, si je veux surveiller le mot clé « Paris », il va me falloir filtrer tous les résultats parasites sur « Paris Hilton ». Par ailleurs, nous avons également développé une technologie d’identification des mentions les plus importantes, ce que nous appelons les mentions prioritaires.

Twitter est une véritable agence de presse en ligne, est-il si compliqué de faire remonter les tweets dans les alertes ?

Twitter est une mine d’information absolument fabuleuse. Il n’est pas si compliqué de faire remonter les tweets dans les alertes dès lors que l’on a de bons informaticiens et/ou de bons partenaires. En revanche, ce qui demande plus de travail, c’est de bien calibrer les recherches et arriver à faire la part des choses entre l’information pertinente et le bruit généré autour de ces informations pertinentes. On en revient à ce que l’on a évoqué plus haut : l’exhaustivité et la réduction des informations non-pertinentes. Extraire la substantifique moelle de l’information, tel est le coeur de notre activité.

Conclusion

Les nouveaux challengers vont mener la vie dure au service de Google Alertes. En attendant de connaitre le sort que réserve Google à son service Web, il vaut mieux prendre les devants et commencer à choisir parmi les différentes alternatives. Je commence à tester Talkwalker Alertes : c’est une alternative intéressante à ce jour mais il reste à évaluer la pertinence des résultats des alertes. Je teste Mention depuis plus d’un an 1/2 et il reste dans le top de mes services les plus utilisés. A vous de tester et de me faire part de vos retours si vous en avez.

The following two tabs change content below.

Jérôme Deiss

Content strategist chez France Télévisions
Content Strategist chez France Télévisions. Mes principales missions portent sur les stratégies de contenus digitaux. Personnellement ou professionnellement j'écris sur la veille, la curation, les stratégies digitales sur les médias et les réseaux sociaux, l'E-réputation. J'interviens dans les universités et grandes écoles. J'anime l’évènement "Web Café", rencontres bimestrielles de professionnels du digital et du Web social.
Pin It

Related Posts

  • Pigipi

    J’ai abandonné Google Alertes pour Mention, désormais plus efficace. C’est clair que Google Alertes est complètement à l’abandon.

    • http://www.e-reputationdelaveille.info/ E-Influenceur

      Comme je le dis dans l’article je ne sais pas ce que va faire Google de son service Web, mais il est vrai que l’on observe des disfonctionnements… Mention est une excellente alternative.

  • Carole

    Effectivement, Mention est une bonne alternative à Google Alertes qui est à la traine. J’ai également essayé Bringr qui est un excellent outil de veille et que je vous conseille. Merci pour vos billets que je trouve très interessants.

    • http://www.e-reputationdelaveille.info/ E-Influenceur

      Merci Carole pour le commentaire, si tu as un retour à nous faire sur Bingr je suis preneur :) Bien à toi, Jérôme

  • Markus

    Avec 300 Alertes à suivre filtrer sur un site à l’aide de site:monsite.com, que me conseillez vous ?

    • http://www.veille-digitale.com/ Jérôme Deiss

      Yahoo Pipes sans hésitation

  • mctarek

    Merci pour ce post. J’utilise google alerte, mais j’ai constaté que mes règles traduites en flux rss ne donnent aucun résultat. Suis je le seul ? J’ai essayé Talkwalker alertes mais on m’invite à me connecter mais pas de création de compte. Où ont-ils caché la création de compte?

    • http://www.veille-digitale.com/ Jerome Deiss

      Hello,

      Tu entends quoi par règle ? L’utilisation des opérateurs booléens ? comme Curation +outils -scoopit ? Pour Talwalker la page pour creer une alerte est là : http://www.talkwalker.com/fr/alerts la page login est là http://www.talkwalker.com/fr/alerts/login Sinon il n’y a pas veritablement de compte à creer, celui-ci est créé automatiquement à partir de la creation de ton alerte via la case adresse mail.

      Jérôme

« »

Scroll to top