Contexte

Sun Tzu dans ce troisième article soulève la problématique suivante : « comment préserver ses positions et ses alliés pour s’assurer la victoire future ». On peut également dégager l’angle de la conservation et de la solidification des acquis par l’analyse des contenus.

Conserver son savoir / Élever ses compétences

L'auto-formation

On peut être très bon en stratégie de contenu mais devenir rapidement « has been » si l’on ne prend pas soin de conserver, maintenir un certain niveau dans les différentes techniques de mises en avant des contenus. Ainsi les marques font appel à des agences pour deux choses principalement : la main-d’œuvre (le community manager, le chargé d’édition numérique), mais surtout pour l’innovation, « le petit plus qui fera la différence » cela peut-être la manière de poster le contenu, le storytelling, les visuels…

Souvenez-vous du partenariat SNCF (Intercité) et le 38ème Festival de Deauville, c’est TBWA Paris qui avait réalisé un contenu visuel viral :

Festival-Deauville

Qui a pu échapper à la sortie du film « Cinquante nuances de Grey », voici quelques exemples de la technique du Newsjacking sur les réseaux sociaux :

Newsjacking : 50 nuances de Grey

J’utilise Facebook comme outil de veille, je crée des listes où je place différentes pages par catégorie (E-commerce, Médias, Startups,…) cela me permet de voir :

  • Comment les différents community managers / agences, postent sur leur page,
  • Voir s’il y a une tendance qui émerge dans la stratégie de contenu,
  • D’observer les jours et les horaires de publication.

Je consulte mes listes une à deux fois par semaine.

Si j’ai besoin de garder, conserver un post Facebook, j’utilise la fonction « Sauvegarder ». Celle-ci me permet de « bookmarker » dans Facebook, liens, vidéos, livres, événements intéressants pour ma veille. Les posts conservés sont issus des listes ou des amis Facebook. Il manque encore la possibilité de sauvegarder les posts de type « images » :

La fonction "Sauvegarder" de Facebook

Sur Twitter la conservation des tweets est une des fonctions de « Favori » (voir cette étude de 3 chercheurs américains sur l’utilisation de la fonction Favori sur Twitter [PDF] « More than Liking and Bookmarking? Towards Understanding Twitter Favouriting Behaviour« , cette petite étoile située en dessous du tweet permet de bookmarker un tweet. Vous avez ensuite accès via votre profil aux tweets que vous avez souhaité conserver. Vous êtes également notifié lorsqu’une personne met un de vos tweets en favori :

 Conserver les tweets : la fonction favori

Mais ce n’est pas la fonctionnalité dont je me sers le plus pour conserver les tweets. En effet la navigation et la recherche de la fonction « Favori » est limitée. J’utilise la fonction « Collections » de TweetDeck. Très simple d’utilisation, cette fonctionnalité permet via un simple glisser / déposer d’un tweet de créer une « timeline personnalisée ». Utilisez « Collections » pour un double objectif :

  • Conserver les tweets à valeur ajoutée
  • Mettre en avant une thématique spécifique

L’intérêt de « Collections » est multiple : contrairement à « Favori » vous allez pouvoir segmenter les tweets (seuls les Tweets publics peuvent être ajoutés aux collections) en catégories : Live-Tweet, Outils CM, Veille… Autre fonctionnalité intéressante la possibilité « d’embeder » la collection dans un site web, c’est ce que j’utilise sur Veille-Digitale sur la page d’accueil « Timeline Toolbox ». Il suffit pour cela de créer un widget de collection. La synchronisation entre votre collection sur Tweetdeck et votre « embed » est immédiate. Vous pouvez également générer une URL de votre collection directement depuis Twitter.

L'outil "Collections" de TweetDeck

 Relisez-vous avant de poster !

Relisez-vous avant de poster

Soyez vigilant avant de poster votre contenu sur les réseaux ou médias sociaux. Le community manager est en contact direct avec la communauté qu’il gère. Non seulement la moindre faute sera signalée par la communauté mais vos « ami(e)s CM » se feront une joie d’inaugurer un nouveau « post » illustré d’une capture d’écran cerclée de rouge montrant votre faute à l’ensemble de la communauté des forums dédiés au community management. Vous n’êtes pas à 20 secondes près non ? Relisez-vous ! Quel est votre objectif (Notoriété VS Trafic ?) Pas de fautes dans votre texte ? Le lien mène-t-il à la bonne URL ? Est-il monitoré ?  Est-ce le bon média ? Est-ce le bon format d’image ? Est-ce le bon moment ? Bref, toutes les questions que peut se poser un bon gestionnaire de contenu avant toutes publications.

Pour le format et le rendu d’un contenu, et lorsque j’ai des doutes j’utilise une page Facebook « Bac à sable » qui me permet d’effectuer des tests de posts, cette page n’a pas besoin d’être publiée, ne peuvent voir cette page que les administrateurs que vous avez nommés. Même chose pour Twitter j’utilise un compte privé qui me permet de tester les différentes possibilités d’affichage d’un tweet comportant 3 ou 4 images par exemple. Et ainsi de connaitre l’ordre d’affichage des images dans le tweet.

Mis à part les pages dédiées à l’actualité chaude laissez vivre vos contenus, ne postez pas toutes les 5 minutes. Aérez vos posts de quelques heures. Pensez à l’après post, entretenez votre contenu. Likez les commentaires positifs, modérez ceux qui ne rentrent pas dans votre charte.

Analysez les statistiques

Analysez les statistiques

Vos contenus publiés, il est nécessaire de prendre du recul sur l’analyse des statistiques. Quel est le contenu qui a généré de l’engagement, du trafic ? Quel est le contenu qui n’a pas fonctionné ? Prendre le temps de comprendre les chiffres générés par les statistiques est capital. Facebook et Twitter ont fait évoluer leurs statistiques afin de faciliter la lecture aux non initiés. C’est en identifiant les contenus appréciés par votre communauté que vous limiterez vos échecs.

La dernière évolution en date est celle de Twitter qui présente dès la connexion un bilan assez détaillé mensuel (la page est mise à jour quotidiennement). Vous avez en quelques chiffres les principales données à retenir :

Les statistiques Twitter

La page est composée d’une colonne principale « Les points clés relatif au tweet » Twitter vous propose de découvrir :

  • Le meilleur tweet
  • La meilleure mention
  • Le meilleur abonné
  • Le meilleur tweet avec média

Sur la colonne de droite un récapitulatif synthétique mensuel

  • Le nombre de tweets
  • Le nombre d’impressions
  • Les visites sur votre profil
  • Le nombre de mentions
  • Les nouveaux abonnés

Vous avez toujours accès à l’activité de vos tweets mensuels :

Twitter-Statistiques-Details

Facebook a depuis longtemps mis en place un excellent système de statistiques en natif accessible pour chaque Page fans, des dizaines de chiffres sont disponibles. Ils vous permettent de mieux comprendre le positionnement de vos posts et d’affiner votre stratégie de contenu. Un community manager qui intègre l’analyse des statistiques de son écosystème social a plus de valeur dans notre métier que celui qui se contente de poster un contenu. Les statistiques Facebook sont basées sur 6 grands axes :

  • La vue d’ensemble
  • Les mentions J’aime
  • La portée
  • Les visites
  • Les publications
  • Les personnes

Les statistiques Facbook

Ce que l’on peut retenir de l’article 3 de Sun Tzu

Ainsi n’est-il pas uniquement nécessaire de faire attention à la valeur du contenu que vous postez, mais de tirer tous les enseignements de l’impact qu’il va générer. En prenant le temps d’analyser les retombées de vos posts et tweets, vous apprendrez énormément de votre communauté comme de vos concurrents.

Les Photos qui illustrent le dossier sont issues du Street-artiste STEW, pour découvrir son univers : Stewearth.com

Photos : Jérôme DEISS
Flickr de STEW